top of page

UN 22 AOUT DANS L’HISTOIRE D’HAITI...UN JOUR COMME AUJOURD'HUI


Un jour comme aujourd’hui, dans la nuit du 22 au 23 comme voulant marquer l’anniversaire du début de la révolte des noirs de Saint Domingue est né Monsieur le Professeur Herbert Joseph, un vrai ami parmi les vrais, un compatriote parmi les vrais compatriotes, un frère! Un Haïtien qui se bonifie chaque année comme le bon vin! Longue vie à toi , cher ami!


1791: Révolte des esclaves de Saint-Domingue: Dans la nuit du 22 au 23 août 1791, les esclaves de la colonie française de Saint-Domingue, se soulèvent contre leurs maîtres. La révolte est menée par Boukman, un prêtre vaudou, qui une semaine auparavant avait préparé les esprits et conclu un pacte de sang durant une cérémonie vodou (nuit du 14 août 1791). Cette révolte marque le début d’une longue période de prise de conscience, d’émancipation et qui devait aboutir à l’indépendance d’Haïti le 1er janvier 1804. En 1998, L’UNESCO fit du 23 août “la Journée internationale du souvenir de la traite négrière

1797: Le commissaire Sonthonax est expulsé de Saint Domingue par Toussaint Louverture: À l’origine de la proclamation libérant les esclaves dans la province du Nord de Saint-Domingue, et de la nomination de Toussaint Louverture au grade de général en chef, Sonthonax s’est vu forcer de quitter la colonie. Dans le récit qu’il a envoyé au Directoire, Toussaint l’accuse de vouloir déclarer l’indépendance et de prôner le massacre de la population blanche.

1798: Les anglais évacuent Jérémie: Invités en 1793 par les colons français qui préférèrent se rallier sous le drapeau britannique plutôt que d’accepter les mulâtres comme des des citoyens à part entière, les Anglais s’étaient installés confortablement dans la ville jusqu’au moment où André Rigaud et ses troupes bloquèrent la ville au nom de la France. Refusant de traiter avec un ennemi juré de la couronne , ils abandonnèrent la ville et se rendirent au Môle Saint Nicolas.

1889: Le président François Denis Légitime part pour l’exil: Protagoniste de la guerre civile opposant le gouvernement siégeant à la Capitale au gouvernement septentrional siégeant au Cap, Légitime qui avait été abandonné par nombre de ses généraux prit le chemin de l’exil à bord du croiseur français leKerguelen. Son gouvernement n’a duré que huit mois (16 Décembre 1888).


2007: Sous un fond de rappels historiques, la sélection Haïtienne des moins de 17 ans engagés dans la Coupe du Monde de Corée affronte la sélection Française dans un match qui termine sur un score de parité d’un but partout.


2007: Le Sénat haïtien, engagé subitement dans un bras de fer avec l’Exécutif face à la "rébellion" de Claudy Gassant, adopte le principe d’une interpellation conditionnelle du gouvernement du Premier ministre Jacques-Edouard Alexis qui deviendra effective en cas de maintien à son poste du chef du parquet de Port-au-Prince. Conformément à la procédure en vigueur, la demande d’interpellation a été introduite par cinq Sénateurs, Gabriel Fortuné, Youri Latortue, Rudolph Boulos, Ricard Pierre et Rodolphe Joazile. Me Gassant a provoqué le courroux des Sénateurs après avoir ignoré royalement une invitation à accompagner le ministre de la justice, Me René Magloire, à une séance d’information sur le fonctionnement du système pénitentiaire et le rôle du parquet de Port-au-Prince dans l’appareil judiciaire.


2008: Le tribunal de première instance de Santo Domingo condamne à trente ans de prison à deux citoyens haïtiens déclarés coupables d’avoir kidnappé et assassiné Monsieur Antonio Oscar Luna Elias, âgé de 56 ans, ingénieur de profession. Les condamnés sont Alejandro Prensa Seon (souvent les noms français sont orthographiés se basant sur la phonétique !), employé de l’ingénieur et Papo Ramon Tatiste Jean connu déjà des services criminels de Saint Domingue. Les deux accusés avaient dépossédé l’ingénieur de deux téléphones portables, une camionnette et 11.000 pesos (moins de 300.00 euros).


2010: L’artiste de renommée internationale Wyclef Jean dont la candidature pour les élections présidentielles a été rejetée par les instances compétentes, déclare à la presse canadienne ne pas vouloir renoncer à son idée de diriger le pays. Il promet de faire appel, mais sa candidature ne sera pas validée.


2011: Le commissariat de police de Desdunes incendié.- Dans cette commune de l’Artibonite, des unités spécialisées de la PNH ont dû être déployées pour mettre fin au déchaînement de violences provoqué par une arrestation ayant mal tourné qui a fait un blessé par balle. Outre le commissariat de Police, les manifestants ont également incendié la maison de la mère du policier incriminé.


Auteur: Dr Jonas Jolivert

コメント


À l'affiche
Posts récents
Par tags
Nous suivre
  • Facebook Classic
  • Twitter Classic
  • Google Classic
bottom of page