Entre deux mots... DISPONIBLE A LIVRE EN FOLIE

Entre deux mots

Ces trois mots ont la prétention de porter l’étiquette du titre d’un second recueil de poésie (mes textes libres) qui devrait être publié dans le courant de cette année. Des textes qui s’inscrivent dans la même lignée que le contenu de « Maux Enjoués en jeux de mots » avec toujours des jeux de mots des allitérations comme garanties d’une succession et d’enchevêtrements de sonorités plus forts que le sens réel et la place des mots dans la construction sémantique. A force de rechercher cet effet, j’ai fini par créer, à ce qu’il paraît un style. Un ami écrivain et professeur de littérature a eu à me confesser après lecture de mon premier recueil de textes libres, qu’il se donne et prend le temps de travailler, étudier et comprendre mon style pour pouvoir le copier.

J’ai pris cet aveu comme le meilleur des compliments. Et je me suis conforté dans l’idée que j’avais un style à moi propre.

Lors de la publication de mon premier recueil, j’avais fait le choix délibéré de le faire éditer par des professionnels peu exigeants. Je suis conscient du fait que l’univers de l’édition est un drôle de monde. Souvent la qualité des textes passe après la capacité de vendre. Il est toujours fort difficile de faire éditer un premier recueil si on veut rester droit et dans le littéralement correct.

Comme je l’avais imaginé, mon manuscrit a été accepté par « edilivre » qui l’a édité et publié. J’aurais pu dire que la participation de cette édition s’est limitée à faire imprimer le livre.

Et plus rien.

Les auteurs, s’ils veulent avoir le livre en main doivent en acheter !

Cela ne m’a pas posé plus de problème que cela dans la mesure où je n’avais aucune prétention particulière avec le livre. J’étais particulièrement conscient et convaincu de sa valeur et de la difficulté de se faire éditer quand on est nouveau dans cette sphère ou il a beaucoup d’appelés et peu d’élus.

Cependant je n’étais plus disposé à renouveler l’expérience avec eux.

J’ai donc trouvé une proposition amusante avec « LE SALON DU MANUSCRIT ». En fait il s’agit d’une maison d’édition participative qui fait intervenir des lecteurs dont de vrais professionnels de la littérature qui lisent commentent critiquent et votent pour les manuscrits qui sont déposés.

Quand le manuscrit obtient 75 votes, il est proposé aux lecteurs et autres personnes intéressées en vente. Si les commandes atteignent les chiffres de 250 en trois mois le livre est édité en 1000 exemplaires.

En plus de cette offre juste, les manuscrits obtiennent des critiques qui dans certains cas valent les ventes de 1000 exemplaires.

En ce qui concerne mon recueil « ENTRE DEUX MOTS », c’est le chemin que j’ai choisi : l’édition participative. Les commentaires ont été très intéressants et à ce jour le livre a reçu 65 votes

Les commentaires ont souligné entre autres caractéristiques la fougue, l’envie, le rythme. Quelqu’un a noté une saveur créole, des allitérations et est allé jusqu’à retrouver du MALLARME.

JE suis encore dans l’attente et j’espère que d’ici le début de l’année prochaine Entre Deux mots » sera à la disposition du public.

En attendant vous pouvez le lire en intégralité sur le site du salon.

On vous invitera à vous inscrire comme lecteur mais cela ne vous engagera a rien.  

Merci

LA NEGRESSE BISECULAIRE, ELLE POSE DEBOUT

Commandez votre exemplaire en librairies et sur le web

SILENCE …JE PARLE

Je te dirai tout

Pour ne rien te cacher

Je tairai le reste

Pour ne rien dévoiler

 

Quand les mots les plus clairs

Sont teintés de noir

Et masqués de gris sombre

A quoi servent et l’éloquence

Et l’écho de l’héroïsme

Contre les murs de ce réel

Erigés en remparts

 

Quand les sons les plus doux

Sont frappés d’interdits

A quoi servent les voix

Et leurs stridences contrefaites

Contre la surdité de l’âme

Et l’entêtement pluriel

Edifiés en forteresse et en camisoles

 

Dans de tournures fragiles

Dans des fresques tremblantes

De syntaxe biaisée

Je te déclinerai mon monde

Ou se terrent mes maux enjoués

Dans de simples jeux de mots

 

A quoi bon hélas !  

Les formules finement inspirées

Contre ces formes nulles pourtant

Offertes dans des écrins somptueux

Entre dorures et splendeurs

 

A travers les tamis

Tissés en traits rectilignes

Se joignant candides

En angles droits et majestueux

Je soufflerai à tes oreilles

Mes soupirs et mes silences

Mes wow ! Mes HMMMM !

L’expression de mes yeux

Surpris et écarquillés

Pour tout te dire

Et rien te cacher

Pour taire le reste

Et ne rien dévoiler