HISTOIRES EN MILLE
ET UNE FACONS

ECHEC SANS MAT
Sterline De Browns Civil

Et un matin on se lève, on se dit qu’on n’a plus rien à perdre et que ça vaut peut-être la peine de laisser les centaines de kilomètres parcourus derrière soi. On se dit qu’avec un peu de chance, on saura affronter cette peur du futur qui persiste à sans cesse nous hanter.

Nous nous disons aussi que la perception arrêtée des autres ne nous définit pas plus que cela, ni même celle que nous avons de nous-mêmes, en fait. Nous décidons alors de reprendre notre quête de nous-mêmes, avec le risque de nous perdre une fois de plus en chemin. Il arrive

aussi qu’à force de trop marcher, trop souvent sans but ni finalité, nos chaussures s’usent et ne résistent plus du tout aux épines qui nous attendent en chemin.

On se dit qu’on a pas encore échoué à contrôler les innombrables tempêtes qui nous rongent de l’intérieur.

09/06/21

SDBC2_edited.jpg

Project Name

This is your Project description. A brief summary can help visitors understand the context of your work. Click on "Edit Text" or double click on the text box to start.

Project Name

This is your Project description. Provide a brief summary to help visitors understand the context and background of your work. Click on "Edit Text" or double click on the text box to start.

AMOUR ET DEGFLAGRATION

D’habitude nous passons tous nos vendredis soir ensemble chez moi, moi au fourneau pour lui faire découvrir un nouveau plat pour lequel je n’ai pas encore trouvé de nom - ce qui, évidemment, va constituer notre principal sujet de discussion de la soirée -, avant que je ne commence à l’écouter religieusement m’expliquer sa semaine de travail. Des moments certes clichés mais toujours plus intenses les uns que les autres.

Ce soir là, il n’était pas venu, il a préféré m’inviter au restaurant car, m’a-t-il dit, cette habitude lui avait manquée. Nous nous sommes alors rendus au petit restaurant de nos débuts, comme pour revivre la magie naissante de nos premiers pas. J’ai sur le coup pensé à un de ces gestes tout à fait romantiques et spontanés qui agrémentent les jours heureux d’un couple, mais à la vérité, j’aurais dû me douter que quelque chose ne collait pas au cadre. Cela a dû être le jour le plus affreux de ma vie.

Il m’a lancé un regard perçant, à la fois dur et rempli d’amour, baissa la tête avant de la relever pour se remettre à me fixer avec détermination. Je me rappelle de ses mots qui, pour être franche, n’ont jamais cessé de me torturer l’esprit.

SDBC_edited.jpg

Project Name

This is your Project description. Provide a brief summary to help visitors understand the context and background of your work. Click on "Edit Text" or double click on the text box to start.

Project Name

This is your Project description. A brief summary can help visitors understand the context of your work. Click on "Edit Text" or double click on the text box to start.