UN JOUR COMME AUJOURD'HUI DANS L'HISTOIRE HAÏTI

UN 19 FEVRIER

1794: Les Anglais attaquent et occupent la ville de Léogâne. - Les colons français, pour dénoncer la proclamation de la liberté générale décrétée par les commissaires Sonthonax et Polvérel (27 août 1793), signèrent avec l’Angleterre, alors en guerre avec leur métropole, un traité d’intervention. Ce traité donna une certaine légitimité aux attaques répétées des troupes anglaises contre les établissements français et l’occupation de certaines villes de la presqu’île du Sud dont Jérémie, Tiburon et, en ce jour Léogâne.

2005: Attaque de la prison de Port-au-Prince. - Cette attaque, effectuée en plein jour, sous les yeux de plusieurs témoins, se solde par la mort d'un agent de la prison, et l'évasion de plusieurs prisonniers, dont l'ancien premier ministre Yvon Neptune et son ministre de l'Intérieur, Jocelyn Privert. Ces derniers regagnèrent quelques heures plus tard, leurs cellules après avoir sollicité et obtenu la médiation de l'ambassade du Chili. Monsieur Jocelerme Privert devenu sénateur puis président du Sénat joua un rôle prépondérant dans la crise causée par la vacance présidentielle après l’annulation du deuxième tour du scrutin destiné à élire un successeur à Michel Martelly président sortant. Il a été élu indirectement par l’assemblée Nationale Président provisoire pour une période de 120 jours.

2008: Le directeur général de la coopération culturelle de l’Espagne, Alfons Martinell, annonce la création prochaine d’un centre culturel espagnol dans la capitale haïtienne. « Pour le moment, il n’y a pas de décision définitive, mais nous espérons que le processus suivra son cours », déclare Martinell durant une brève visite de prospection à Port-au-Prince. Selon Martinell, l’Espagne cherche à assurer une « plus grande présence » en Haïti et à « intensifier sa coopération culturelle » avec le pays. Il est ou ce centre culturel en 2021 ?

2008 : Patrick Jean François (24 ans), principal auteur de l’enlèvement du célèbre guitariste haïtien Claude Marcelin le 27 janvier dernier à Port-au-Prince, est abattu à Cité Soleil (Nord de la capitale) au cours d’un échange de tirs avec la police. Le bandit, activement recherché, aurait ouvert le feu au moment où des policiers tentaient de l’appréhender. La police aurait alors immédiatement riposté, l’atteignant aux fesses. Il devait succomber à ses blessures quelques minutes après.

C'est à vous! Votre opinion nous intéresse