UN 16 JUIN DANS L’HISTOIRE D’HAITI…UNJOUR COMME AUJOURD’HUI

1957 : Massacre à Port-au-Prince.- A la suite d’une rumeur faisant état de l’assassinat de Daniel Fignolé, éphémère Président de la République (voir 14 juin 1957), au lieu de son départ pour l’exil, ses partisans des quartiers populaires, le "rouleau compresseur", lancent une manifestation qui est réprimée avec la plus grande violence par l’armée. On compte plusieurs centaines de morts. Le général Antonio Thrasybule Kébreau, responsable des tueries, est surnommé général Thompson. Comme il signait habituellement Antonio Th. Kébreau, les initiales Th. ont été converties en Thompson, en référence à l’utilisation de la mitraillette de la marque Thomson.

1966 : Décès de Dantès Bellegarde.- Décès de Louis Dantès Bellegarde à Port-au-Prince, ville où il était né le 18 mai 1877. Ecrivain, historien et diplomate haïtien, il fut en 1898 un des fondateurs du journal La Ronde dont le  titre est celui d’un mouvement littéraire de l’époque. Il fut ministre de l’Instruction publique en 1918, puis Ministre plénipotentiaire à Paris de 1921 à 1925, où il reçut la croix de Commandeur de la Légion d’honneur.

1993 : Résolution du Conseil de Sécurité de l'ONU décrétant un embargo sur les armes et le pétrole à destination d'Haïti. - Cette résolution, prise dans le cadre du soutien des Nations-Unies au président Jean-Bertrand Aristide, alors en exil, et des sanctions contre le gouvernement issu du coup d'état du 30 septembre 1991, fut appliquée en partie. Malgré le déploiement dans les eaux territoriales d'Haïti de navires provenant des États-Unis, du Canada, du Royaume-Uni, de la France, de l'Argentine, des Pays-Bas et chargés de faire appliquer la sanction, on ne fit rien pour colmater la porosité de la frontière haïtiano-dominicaine. Cette résolution a eu toutefois la vertu de réunir autour d'une table les protagonistes récalcitrants de la crise et d'engendrer "L'accord du Governor Island".

1998 : Visite de Leonel Fernandez en Haïti. - Le premier président Dominicain qui ait visité Haïti depuis la visite de Trujillo en 1960. Cette visite durera jusqu'au 20.

2007 : Un casque bleu du bataillon jordanien de la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en Haïti (MINUSTAH), le caporal Hamdan Bani Ahmad décède à Santo Domingo une semaine après avoir été victime d’un accident de la circulation à Port-au-Prince.

2008 : Haïti est encore sous le choc provoqué par la mort des membres du groupe BARIKAD CREW, victimes d’un accident de la circulation. Natalia Bertrand, 24 ans, la fiancée de Sénatus Jean Walker, alias Papa K-Tafalk, rappeur du groupe Barikad Crew (BC)  se donne la mort la mort, dans la matinée de ce lundi, d’une balle à la tête.

2009 : L’ancien président du Sénat sous le gouvernement Lavalas (2001-2003), Dr Jean-Marie Fourel Célestin, condamné aux Etats-Unis pour son implication dans le narcotrafic avant d’être récemment déporté vers Port-au-Prince, est arrêté mardi sur ordre de la justice haïtienne, annonce son avocat, Joseph Claudet Lamour. Après quatre années d’incarcération aux Etats-Unis où il a été reconnu coupable de trafic de stupéfiants, il fait face désormais à la justice haïtienne.

 2009 : Emmanuel Constant décède des suites d'un cancer de pancréas selon une note de la conférence épiscopale. Né à Port-au-Prince le 5 janvier 1928, Emmanuel Constant a été ordonné prêtre le 12 juillet 1953. Il a été Promu évêque des Gonaïves le 28 octobre 1966. L'évêque Emérite des Gonaïves est mort à l'âge de 81 ans.

C'est à vous! Votre opinion nous intéresse